Cap sur un lancement presse

Porsche France : Corse, 20°C en plein mois d’avril, le soleil brille sur les carrosseries d’une demi-douzaine de Porsche 911 alignées au cordeau. Christophorus vous invite dans les coulisses d’une présentation presse.

Nouvelle 911


Voici un rite bien connu des journalistes : à chaque nouveau modèle, Porsche France invite la presse française pour un grand galop d’essai. Cette fois-ci, c’est au tour de la nouvelle 911 de passer au crible des médias. Ils sont une douzaine de journalistes, photographes et caméramans à s’être déplacés pour l’occasion dans le Cap Corse, lieu sélectionné pour mettre en lumière les aptitudes de la 8e génération de l’icône sportive de la marque de Stuttgart. Alignées en plein cœur de la citadelle de Bastia, lieu chargé d’histoire datant du XVe siècle, les nouvelles 911 fraîchement débarquées en Corse attendent patiemment leur pilote du jour.

À la découverte de Bastia

La ligne intemporelle de la 911, digne héritière de la 901 de 1963, contraste nettement avec la rudesse de la pierre et les peintures des bâtiments passées par le soleil. Dans les petites ruelles adjacentes, le calme règne en maître. Seuls quelques touristes peuplent les terrasses des restaurants : on est encore loin de la foule estivale. Le charme typiquement désuet de la Corse combiné au modernisme de la dernière-née de la lignée 911 agit immédiatement sur les badauds de passage. Non loin de là se dresse l’hôtel des Gouverneurs, un établissement niché au creux de la citadelle, érigé sur les hauteurs et offrant une vue panoramique imprenable sur le Vieux Port de Bastia.

13h30 – Un groupe surgit à l’angle d’une ruelle dérobée, le pas pressé, et s’engouffre dans le hall d’entrée de l’hôtel. Ce sont les journalistes français, invités par Porsche pour essayer la nouvelle 911 et partis de Paris le matin même en avion. Ils sont accueillis par l’équipe des Relations Presse et Relations Publiques de la marque. S’enchaînent un rapide moment de restauration et une conférence de presse ayant pour but d’informer sur toutes les dernières innovations de la nouvelle 911. Rappel de son histoire, de ses évolutions stylistiques, techniques et technologiques, de ses motorisations et performances, de ses tarifs… « À chaque nouvelle génération, la même question se pose : nos ingénieurs ont-ils réussi à faire encore mieux ? Ils l’ont fait et c’est impressionnant. Maintenant, à vous d’en juger ! », conclut Fayçal Elasri, chef du département presse.

L’heure du départ

Il est donc temps de rejoindre les véhicules pour débuter les essais et faire le plein de sensations nécessaires à la rédaction d’un article clairement avisé ! À partir de maintenant, les journalistes emmagasinent une grande quantité d’informations pour pouvoir juger, comparer, mesurer et raconter à leurs lecteurs ou téléspectateurs ce nouveau modèle par rapport à la précédente génération, mais aussi à sa concurrence. Dernier élément essentiel de l’essai : ils doivent également optimiser le programme et le temps qui leur est fourni sur place, deux demi-journées, pour créer leurs propres images et contenus afin d’alimenter leur reportage.

Sur l’évènement, deux modèles sont à l’essai : la 911 Carrera S et la 911 Carrera 4S. Une fois les véhicules attribués et les duos formés, chacun s’installe confortablement dans l’habitacle tendu de cuir de la 911. Un vent de modernité a soufflé sur la planche de bord : l’instrumentation compte désormais deux écrans haute résolution dessinant deux compteurs chacun de part et d’autre du compte-tours analogique central et l’écran central tactile de 10,9" du Porsche Communication Management (PCM) est désormais souligné par des inserts en bois brut, en aluminium ou en carbone, selon les finitions, qui s’étirent jusqu’à la portière du passager. Cet agencement horizontal fait référence aux premières générations de l’icône.

15h00 – Désormais le temps presse, il faut « mettre le sujet en boîte », comme on dit dans le jargon. En d’autres termes, réaliser photos et vidéos avant que le soleil ne fasse défaut. C’est au tour des flat-six de démarrer et de créer l’attraction sur la place centrale de la citadelle. La horde de 911 quitte les lieux sous les regards charmés des passants. Direction les 128 kilomètres d’asphalte tortueux, riches en panoramas à couper le souffle qu’offre le Cap Corse. Le roadbook d’environ deux heures reliant Bastia à l’hôtel Misincu à Cagnano, point de chute pour la nuit, a été minutieusement repéré au préalable par les équipes. Au gré des arrêts intempestifs pour réaliser la plus belle photo, les 911 traversent le Cap Corse entre Bastia et la Marine de Farinole, puis longent la péninsule corse en direction de Centuri. Les routes de l’Île de Beauté, et particulièrement celles du Cap, si sauvages, siéent parfaitement à la 911. Leur tracé sinueux à souhait met en avant l’agilité incroyable du châssis, fort de ses roues arrière directrices. Quelques courtes lignes droites, trop courtes d’ailleurs, permettent de faire chanter le flat-six turbo qui sonne presque comme un moteur atmosphérique et… il est grand temps de prendre les freins parce que le prochain virage est déjà là. Le paysage vous saute au visage et le plaisir de conduire est à son comble.

Rencontre intergénérationnelle :

Rencontre intergénérationnelle :

Même si près de 50 ans les séparent, leur philosophie est identique, intemporelle.

Arrivée au lieu-dit Misincu

18h30 – Après avoir basculé du côté Est du Cap Corse et passé le petit village de Santa Severa, l’hôtel Misincu se dessine à la sortie d’une des nombreuses criques qu’abrite la côte capcorsine, discrètement adossé à la montagne face la mer. Sur le parking, une 911 type 901 de 1972, éclatante au soleil dans sa livrée Jaune Signal, accueille les premiers journalistes. La belle des sixties n’a pas pris une ride et représente une excellente opportunité pour tous de mesurer à quel point l’ADN de la 911 a été préservé au fil des décennies. Dans ce petit coin de paradis, où luxe et raffinement des matériaux riment avec calme et discrétion, les journalistes sont invités à se délester de leurs bagages et à profiter d’une heure de répit, propice à se délasser pour certains, ou essentielle pour commencer à jeter sur le papier leurs premières impressions pour d’autres. Les plus téméraires peuvent reprendre le volant pour réaliser une nouvelle boucle routière accompagnés par Tibo, photographe tout-terrain, afin de poursuivre l’expérience et profiter des derniers rayons de soleil. Il faut avouer que ce sont les plus beaux pour réaliser les images statiques et dynamiques de cette nouvelle 911 qui illustreront les futurs sujets que vous lirez dans la presse ou sur internet.

19h30 – C’est le moment de partager un cocktail sur la terrasse de l’hôtel, face à la mer, en compagnie d’une invitée surprise, la nouvelle 911 Carrera S Cabriolet, et de Fayçal Elasri et Michaël Martinez, les membres du service presse de Porsche France. L’heure est au débriefing de la journée : on échange sur les sensations au volant de cette nouvelle sportive, on questionne sur les points à éclairer ; les anecdotes vont bon train, toujours dans la bonne humeur. Les journalistes sont unanimes, la nouvelle 911 a encore franchi un cap, sans mauvais jeu de mot. Elle va une fois de plus servir de mètre étalon pour mesurer les autres sportives. Au gré des discussions, les derniers rayons de soleil caressent la ligne du cabriolet monté spécialement par grue sur la terrasse. La température baisse sévèrement, il est temps de passer à table.

Au rythme de la route, la nouvelle 911 chante son ode à la liberté.

La dernière ligne droite

7h30 – Au réveil le lendemain, le soleil rasant baigne d’une chaleur douce la côte orientale du Cap : la Corse offre son meilleur visage à ses invités. Au programme de la demi-journée restante : finir les sujets commencés la veille ou en entamer un autre avec le second modèle proposé à l’essai. Le roadbook offre à nouveau un détour par le nord du Cap Corse jusqu’à Saint-Florent, avant de rejoindre le Centre Porsche de Bastia qui permettra une immersion dans la marque jusqu’au dernier instant.

Alors que les véhicules arrivent au compte-gouttes, les équipes s’affairent déjà : les 911 sont entièrement lavées, vérifiées et mises en beauté pour se préparer à accueillir le prochain groupe qui arrive dans deux heures à peine. Au total, pas moins de sept vagues de journalistes, français et italiens, s’enchaîneront sur des rythmes effrénés pendant huit jours. Qu’à cela ne tienne, les équipes sont prêtes à recommencer l’opération séduction !

Remerciements

L’hôtel des Gouverneurs, l’hôtel Misincu ainsi que le Centre Porsche Bastia pour leur accueil.

Erwan Maillard
Erwan Maillard
Articles connexes

Consommation et émissions

Taycan GTS Sport Turismo

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,1 – 21,0 kWh/100 km
  • 424 – 490 km

Taycan GTS Sport Turismo

Consommation et émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,1 – 21,0 kWh/100 km
autonomie électrique en cycle mixte (WLTP) 424 – 490 km
autonomie électrique en cycle urbain (WLTP) 524 – 616 km
Classe d'efficacité: A
NEDC*
  • 0 g/km
  • 26,0 kWh/100 km

Taycan GTS Sport Turismo

Consommation et émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (NEDC) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (NEDC) 26,0 kWh/100 km
Classe d'efficacité: A

911 Carrera S

WLTP*
  • 11,1 – 10,1 l/100 km
  • 251 – 229 g/km

911 Carrera S

Consommation et émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 11,1 – 10,1 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 251 – 229 g/km
Classe d'efficacité: G
NEDC*
  • 10,0 - 9,6 l/100 km
  • 227 - 220 g/km

911 Carrera S

Consommation et émissions
consommation de carburant en cycle mixte (NEDC) 10,0 - 9,6 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (NEDC) 227 - 220 g/km
Classe d'efficacité: G

911 Carrera 4S Cabriolet

WLTP*
  • 11,1 – 10,4 l/100 km
  • 252 – 235 g/km

911 Carrera 4S Cabriolet

Consommation et émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 11,1 – 10,4 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 252 – 235 g/km
Classe d'efficacité: G
NEDC*
  • 10,2 – 9,9 l/100 km
  • 234 – 225 g/km

911 Carrera 4S Cabriolet

Consommation et émissions
consommation de carburant en cycle mixte (NEDC) 10,2 – 9,9 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (NEDC) 234 – 225 g/km
Classe d'efficacité: G

911 Carrera S Cabriolet

WLTP*
  • 11,0 – 10,3 l/100 km
  • 250 – 233 g/km

911 Carrera S Cabriolet

Consommation et émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 11,0 – 10,3 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 250 – 233 g/km
Classe d'efficacité: G
NEDC*
  • 10,1 – 9,8 l/100 km
  • 230 – 223 g/km

911 Carrera S Cabriolet

Consommation et émissions
consommation de carburant en cycle mixte (NEDC) 10,1 – 9,8 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (NEDC) 230 – 223 g/km
Classe d'efficacité: G

911 Carrera 4S

WLTP*
  • 11,1 – 10,2 l/100 km
  • 253 – 231 g/km

911 Carrera 4S

Consommation et émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 11,1 – 10,2 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 253 – 231 g/km
Classe d'efficacité: G
NEDC*
  • 10,1 – 9,7 l/100 km
  • 231 – 222 g/km

911 Carrera 4S

Consommation et émissions
consommation de carburant en cycle mixte (NEDC) 10,1 – 9,7 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (NEDC) 231 – 222 g/km
Classe d'efficacité: G