Visions d’avenir

À l’université de Pforzheim, de jeunes étudiants en design automobile ont imaginé les lignes de la 911 de demain. Pendant une semaine, ce projet a été pour eux l’occasion de marcher dans les pas d’anciens élèves de renom, comme Michael Mauer, directeur du design du groupe Volkswagen.

km 038–060
3. Weissach
4. Pforzheim

Melina Mühl :

Melina Mühl :

« Je me suis entièrement laissée guider par mon intuition. Je ne voulais pas rester sage, mais faire preuve d'impertinence. »
« Dans mon croquis, j’ai voulu souligner le galbe de la 911 de demain. Je me suis inspirée de la forme d’une goutte d’eau, et j’ai gommé tous les angles saillants. »
Libre-pensée :

Libre-pensée :

Créativité et audace sont les maîtres-mots du projet de la semaine. Pour les étudiants, il s’agit également de tester leurs capacités. Gernot Bracht, professeur à l’université, décrit le charme de l’exercice : « S’attaquer à un projet sans idées préconçues, sans chercher à se conformer à un système, voilà ce qui fait toute sa magie. Se plonger à fond dans le sujet, explorer des voies tous azimuts. Tout  part d’une feuille de papier et d’un crayon. Et parfois, par le plus grand des hasards, une histoire s’écrit sous nos yeux. »
Bo Zhang :

Bo Zhang :

« Les voitures d’aujourd’hui sont souvent trop compliquées, elles débordent de détails. Le design épuré et intemporel de la 911 vient contrebalancer cette tendance. Si je devais repenser son design, je conserverais l’essentiel de ses lignes, je ne changerais pas grand-chose. J’essaierais plutôt de souligner davantage encore sa puissance. Mon objectif principal : maîtriser les points forts de la 911. »
« Il est essentiel de savoir rester mesuré : les lignes de la 911 sont très précises, très élégantes, mais également très épurées. »
David Kose :

David Kose :

« Sur mon croquis, l’arrière de la voiture est extrêmement plongeant. Dans l’avenir, les feux arrière n’auront plus d’utilité, carles voitures partiellement autonomes ne communiqueront plus par signaux lumineux. Je voulais aussi m’inspirer de la 919 : la disposition verticale des phares marque une véritable rupture avec la tradition. »
Larissa Imhof :

Larissa Imhof :

« Pour moi, l’arrière de la 911, siège du moteur, importe plus que tout. Toute la tension se concentre à cet endroit, c’est là que le designer doit exprimer toute sa créativité. »
« On projette beaucoup dans une 911 : des espoirs, des rêves et des désirs. »
« Je voulais oser faire quelque chose de complètement nouveau, et j’ai rapidement trouvé une idée : repenser les courbes de la 911, imaginer des lignes à la fois simples et somptueuses. »
Kyungwon Kim :

Kyungwon Kim :

« Je voulais intégrer un spoiler à l'arrière en forme de cône évasé et rehausser les ailes. Avec l'aide à la conduite, il ne sera plus nécessaire d'avoir un champ de vision parfaitement dégagé autour de la voiture. »
Janis Riehl :

Janis Riehl :

« Les surfaces sombres représentent de manière symbolique le poste de conduite, le bandeau lumineux et le compartiment moteur à l’arrière. En dessinant un arrière de forme capsulaire, j’ai axé mon travail sur la construction légère. Cette thématique, qui était déjà centrale au lancement de la première 911, a été quelque peu reléguée au second plan aujourd’hui. »

Christian Lamping
Christian Lamping