Séduction. Sportivité. Vigueur.

La nouvelle 911 reste fidèle aux valeurs traditionnelles du modèle emblématique de la marque, tout en se parant de nouveaux attributs. Peter Varga (design extérieur) et Ivo van Hulten (design intérieur) nous livrent les secrets du style de la voiture.

km 038–060
3. Weissach
4. Pforzheim

Depuis des décennies, la 911 est une référence mondiale en matière de design. Comment avez-vous fait évoluer le style de cette icône qui en est à sa 8e génération ?

Peter Varga

Peter Varga

Peter Varga : La 911, c’est avant tout un langage stylistique unique. Sa silhouette parle d’elle-même. Ses lignes parfaitement dessinées se reconnaissent au premier coup d’œil. Nous avons tout d’abord tâché de définir les caractéristiques que nous voulions faire évoluer et celles que nous souhaitions accentuer. Pour moi, les proportions de la 911 ne cessent de s’améliorer au fil des générations. Nous nous sommes attachés à poursuivre cette évolution. Ainsi, nous avons élargi l’avant et l’arrière de la nouvelle 911 pour accroître encore son pouvoir de séduction, sa sportivité et sa vigueur. Les larges épaules à l’avant accentuent les lignes de la voiture. Elles contrastent avec le gabarit plus svelte du corps de la voiture, au niveau de l’habitacle. Les portes se sont aplanies, leur silhouette souligne avantageusement les ailes devenues plus vigoureuses. Parallèlement, les jantes gagnent un pouce à l’arrière. La voiture est bien campée sur ses roues et le compartiment moteur, où loge toute la puissance de la 911, est mis en valeur visuellement.

L’arrière représente toujours l’aspect le plus fascinant de notre travail de designer, en raison de l’aérodynamique. Certes, la 911 a besoin d’une déportance élevée sur le train arrière, mais nous voulions également améliorer le coefficient de traînée (Cx).Nous voulions répondre à ces exigences tout en maintenant la ligne de toit plongeante, ce qui a représenté un défi de taille.

Ivo van Hulten

Ivo van Hulten

Ivo van Hulten : Pour la conception de la nouvelle 911, nous nous sommes attachés à prendre en compte les évolutions des générations précédentes. Ainsi, l’habitacle de la toute première 911 était agencé sur un plan horizontal. Tout y était disposé de manière parfaitement linéaire. À la fin des années 1980, la technique est revenue sur le devant de la scène. Dans la nouvelle 911, l’habitacle fait la part belle aux nouveaux matériaux et l’agencement intérieur renoue avec l’horizontalité. Les éléments de la console centrale sont conçus pour offrir au conducteur une expérience tactile intense. En outre, nous voulions également rendre la commande à bord aussi claire et intuitive que possible. Ainsi, la 911 est dotée d’un nouveau volant offrant les mêmes fonctions que celles du combiné d’instruments, ce qui facilite grandement l’utilisation. Pour l’affichage central, nous avons opté pour un écran tactile plus généreux, de 10,9 pouces. La disposition des différentes fonctions est plus conviviale et la commande plus rapide que sur la génération précédente. Au final, le conducteur peut rester davantage concentré sur la route.

« La console centrale est conçue pour offrir au conducteur une expérience tactile intense. » Ivo van Hulten
Console centrale :

Console centrale :

Avec le système Porsche Advanced Cockpit, le conducteur peut utiliser les commandes tactiles Direct Touch Control de la console centrale pour accéder à certaines fonctions, en plus des possibilités offertes par l’écran tactile Full HD 10,9 pouces et par le volant multifonction. L’habitacle bénéficie ainsi d’un système harmonieux de commande à bord.

Est-il difficile de revisiter le design d’une icône comme la 911 ?

Peter Varga : Nous devions respecter bien sûr cette icône, sans pourtant être inhibés par la peur du changement. Il est de la nature même des designers que de penser de manière créative et innovante. Mais nous ne devions pas faire table rase de la longue histoire de la 911. C’est cet équilibre unique entre modernité et tradition qui fait la particularité de la marque Porsche et de la 911, un modèle qui associe une silhouette classique inaltérable à une aérodynamique adaptative.

Ivo van Hulten : Lors de la phase de conception, nous avons veillé à préserver ce qui constitue l’essence de ce modèle. Au final, nous nous sommes posé la question : comment renforcer le caractère emblématique de la nouvelle 911 ?

De la première idée couchée sur le papier au prototype, combien de temps faut-il pour créer le design d’une Porsche ?

Ivo van Hulten : Il faut compter environ quatre ans pour passer de l’idée de base au lancement de la production. Les designers sont impliqués très tôt dans le processus de création. Dans notre travail, le toucher revêt une importance capitale : nous devons impérativement voir et ressentir les nouveaux matériaux afin de pouvoir affiner notre design dans les moindres détails. Cela ne nous empêche pas de travailler avec des outils numériques, qui rendent notre travail à la fois plus efficace et plus rapide. Ainsi, nous utilisons des casques de réalité virtuelle pour pouvoir visualiser en trois dimensions certains éléments importants du design, et ce très tôt dans le processus. Ces données en 3D font l’objet d’un développement continu. À l’issue du processus, ils servent également de base pour les outils qui seront utilisés sur le site de production de Zuffenhausen.

Et la lumière fut :

Et la lumière fut :

La nouvelle 911 est dotée de nouveaux phares matriciels à LED et d’un feu stop central à l’arrière, disposé dans la continuité des lamelles verticales de l’entrée d’air du compartiment moteur.

Les avancées dans les technologies numériques ont-elles bouleversé votre travail ?

Peter Varga : Les outils numériques nous permettent d’aller plus vite sur l’ensemble des étapes du processus de conception, mais surtout de gagner en flexibilité. Nous pouvons notamment utiliser ces outils pour réaliser certaines surfaces dans le véhicule exactement comme nous l’avions prévu. Mais le langage stylistique de la 911 est si particulier que nous finalisons toujours les surfaces complexes sur une maquette à taille réelle.

« Pour moi, les proportions de la 911 ne cessent de s’améliorer au fil des générations. Nous nous sommes attachés à poursuivre cette évolution. » Peter Varga

De quel détail stylistique de la nouvelle 911 êtes-vous particulièrement fier ?

Ivo van Hulten : Pour moi, c’est le combiné d’instruments, qui repose sur l’équilibre élégant entre l’analogique et le numérique. Le compte-tour analogique au centre complète à merveille les affichages numériques pour former cinq ronds au tracé parfait.

Peter Varga : Pour moi, l’arrière de la 911 avec son bandeau lumineux qui traverse d'un trait toute la largeur est une pleine réussite. Cela apporte une touche stylistique d’une grande pureté qui parachève le design clair et structuré de la nouvelle 911. Par ailleurs, nous avons abaissé la position de certains éléments, comme la plaque d’immatriculation, les sorties d’échappement ou encore les réflecteurs lumineux, ce qui crée l’impression visuelle que la voiture est encore davantage collée à la route.

Peter Varga

Né en Hongrie en 1978, Peter Varga suit des études de design automobile (Transportation Design) à l’université de Pforzheim. Il rejoint Porsche en 2014 et intègre l’équipe chargée du design extérieur, dont il prend la direction en 2016. Peter Varga est adepte d’un style épuré, il s’attache à préserver la simplicité du design de la 911 et à délaisser le superflu. Il préfère la fonctionnalité à l’excès, les lignes claires à l’hypertrophie. Ainsi, il se méfie des choix stylistiques radicaux qui seraient de nature à altérer l’identité de la 911. Il axe son travail sur les trois éléments clés de la sportive : performance, design et usage au quotidien.

Ivo van Hulten

Ivo van Hulten est né en 1977 dans la ville de Waalwijk aux Pays-Bas. Diplômé de la Design Academy d’Eindhoven, il travaille d’abord chez Audi, puis chez Opel en qualité de directeur du design. En 2014, il rejoint les équipes de Zuffenhausen, où il occupe le poste de Directeur du design intérieur. Le credo d’Ivo van Hulten : un design clair et fonctionnel qui ne distrait pas le conducteur. Pour lui, digitalisation et simplicité sont indissociables. Pour ses futures créations, il souhaite trouver l’équilibre parfait entre l’analogique et le numérique.