En avance sur son temps

Zuffenhausen, 1938. Le bureau de Ferdinand Porsche, situé sur le site actuel de l’usine 1, est bien rangé, sans fioritures, presque spartiate.

  

Vous pouvez écouter l’article ici (uniquement disponible en anglais)

Sur la table, un téléphone en bakélite, une photo de famille, un pèse-lettre et un encrier côtoient un imposant presse-papiers. Vissé sur un socle en acier de 13 x 8,5 cm, l’objet représente un « moteur pétro-électrique » conçu par Ferdinand Porsche en 1900 : à gauche, le moteur à combustion interne tout en longueur, à droite, la génératrice électrique tout en rondeur.

La nouveauté pour l’époque : le moteur thermique n’entraîne pas directement l’essieu, mais une génératrice qui alimente en électricité des accumulateurs et des moteurs logés dans le moyeu des roues. Ferdinand Porsche a monté ce moteur hybride sur le célèbre prototype Semper Vivus (appelé en France la « Toujours Contente ») conçu pour son employeur de l’époque, le carrossier et constructeur automobile autrichien Jacob Lohner & Co. k.u.k. Hof-Wagen- & Automobil-Fabrik.


La première automobile hybride opérationnelle de l’histoire permettait de parcourir des distances relativement longues en mode tout électrique, avant que le moteur thermique ne prenne le relais. Si sa date de fabrication reste incertaine, le presse-papiers compte parmi les plus anciens objets répertoriés aux archives historiques de la société Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG. Il y a près de six ans, il est retourné à Zuffenhausen avec de nombreuses autres pièces d’exposition, juste à temps pour le lancement de la première sportive tout électrique de Porsche : un clin d’œil à l’histoire.

Thomas Lötz
Thomas Lötz

Articles connexes

Consommation et émissions

911 GT3 RS

WLTP*
  • 13,2 l/100 km
  • 299 g/km

911 GT3 RS

Consommation et émissions
Consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 13,2 l/100 km
Émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 299 g/km
Classe d'efficacité: G
A
B
C
D
E
F
G 299 g/km