Quand le rêve devient réalité

Designer est le métier de ses rêves, Porsche est la marque automobile de ses rêves. Krithin Paul Pereira transpose sa vision sur le papier à travers des esquisses expressives de modèles Porsche, et ce en dépit de son handicap physique. À Weissach, le rêve de ce jeune Malaisien est devenu réalité.

   

« Je voudrais concevoir une voiture de sport pour les personnes handicapées. »

Krithin Paul Pereira

Existe-t-il des rêves qui ne méritent pas qu’on s’y arrête ? Sont-ils vains dès lors que leur réalisation paraît trop lointaine ? Pour Krithin Paul Pereira, la distance ne joue aucun rôle. Pour concrétiser son rêve, ce jeune homme de 22 ans a parcouru avec ses parents les quelque 10 000 kilomètres qui séparent sa ville de Kuala Lumpur du centre de développement Porsche de Weissach. Il vient y rencontrer des designers et s’immerger dans un univers qui le fascine et le motive depuis des années, celui des voitures de sport signées Porsche.

Temps forts :

Temps forts :

au cours de sa visite chez Porsche, Pereira a visité le studio de design de Weissach, le musée Porsche de Zuffenhausen et le circuit d’Hockenheim – avec, à la clé, une sortie en 911 GT3.

Pour Pereira, cette journée est le couronnement d’un voyage qui ne se mesure pas en kilomètres. Un voyage qui raconte la passion, le don de soi, la joie, l’inspiration, et cette volonté inflexible d’atteindre l’objectif fixé. C’est l’histoire d’un rêve qui, au départ, semblait inaccessible, mais qui, comme le prouve Pereira ce jour-là, était loin d’être futile. Il va présenter ses images, des dessins de modèles Porsche à la fois spectaculaires et originaux ou, comme le formulera plus tard le designer Stéphane Lenglin : « Des esquisses remarquables, impressionnantes et au fort potentiel ».

Le vol depuis la Malaisie a été exténuant, la nuit trop courte, l’excitation trop grande, le but trop proche. Pourtant, Pereira déborde d’enthousiasme en arrivant à Weissach. Sa joie se communique à ses parents, Ashita et Jackson Pereira, ainsi qu’à son infirmier, Jules Bonifacio, qui l’ont accompagné. Jackson Pereira pousse son fils en fauteuil roulant à travers l’immense espace de présentation du studio de design. Au centre trône la réplique à l’échelle 1/1 d’une 911 GT3. Krithin Paul Pereira rit, puis lâche un bref cri de joie. Son père lui pose la main sur l’épaule. Il sait ce que ce jour représente pour son fils : « Cela fait si longtemps qu’il attend ce moment », dit-il. « C’est incroyable de vivre ça ».

Krithin souffre d’une paralysie cérébrale provoquée par une lésion à la naissance et qui altère ses capacités motrices ainsi que la fluidité du langage. « Nous nous sommes démenés pendant des mois pour le sauver », raconte sa mère. Krithin se bat encore aujourd’hui. Il n’est pas de ceux qui acceptent leur sort sans réagir. « Il est convaincu que tout le monde a des problèmes. Et que même si le sien est un peu plus grave, cela ne doit pas l’empêcher de réaliser ses rêves », explique Ashita Pereira. « C’est cette attitude positive qui lui permet d’atteindre ses objectifs ».

À 22 ans, Pereira a rattrapé le niveau scolaire des jeunes de son âge. Il a avancé la date de ses derniers examens afin de pouvoir partir en Allemagne l’esprit tranquille. Il commencera ensuite à préparer ses études, qu’il a choisi de faire dans l’ingénierie automobile.

Mais pour l’heure, ce sont d’abord les rencontres qui l’attendent, celles qui vont faire de son rêve une réalité. Les designers Porsche Stéphane Lenglin et Tobias Benedini accueillent l’invité d’honneur dans le sanctuaire où sont habituellement présentés en interne les nouveaux concepts. Très vite, un échange entre experts s’engage sur les formes et les proportions. Puis, l’invité se saisit d’un crayon. Bien qu’il soit normalement assis à une table pour dessiner, Pereira présente au bout de quelques minutes une ébauche de voiture de sport tracée sur ses genoux qui captive d’emblée les spécialistes du design. « Il possède une créativité extraordinaire », dit Stéphane Lenglin. « La manière dont il parvient à respecter les proportions spécifiques des modèles est prodigieuse. En tant que styliste, je suis totalement impressionné par ses capacités ».

Exclusivité :

Exclusivité :

là où sont d’ordinaire présentés les nouveaux concepts, le designer Stéphane Lenglin parle aujourd’hui métier avec Krithin Paul Pereira.

Krithin a travaillé dur pour mériter cette reconnaissance. Ce n’est qu’en 2018 qu’il commence à dessiner des modèles Porsche. L’inspiration lui est venue de sa sœur aînée, qui étudiait alors l’architecture. Tout a commencé avec un logo Porsche, puis, un jour, il a offert à ses amis et à ses soutiens un recueil entier de dessins de modèles Porsche qu’il a intitulé « Without Limits » – « Sans Limites ».

C’est encore cette passion qui rend ses travaux aussi remarquables. « Ses dessins lui permettent de s’exprimer », dit sa mère. « Et ça le rend heureux ». De bonheur, il en sera d’ailleurs beaucoup question durant son séjour. Krithin rencontre Detlev von Platen, membre du Directoire de Porsche chargé des ventes et du marketing, auquel il lance en allemand un vibrant « Ich liebe Porsche ! » (« J’aime Porsche ! »). Au musée Porsche, comme pendant une visite guidée des archives, il s’immerge encore plus profondément dans l’histoire de la marque, avant de découvrir finalement lors d’une sortie en 911 GT3 sur le circuit d’Hockenheim, la puissance incroyable de ces voitures de sport qu’il admire tant. Le rêve est devenu réalité. Pereira savoure – mais il voit déjà plus loin.

« Je voudrais concevoir une voiture de sport pour les personnes handicapées », dit-il. Krithin Paul Pereira est habité par son projet. Ceux qui le côtoient le savent : il mettra tout en œuvre pour le réaliser. Parce qu’il est un battant qui prouve que chaque rêve mérite qu’on s’y arrête. Aussi lointain qu’il puisse paraître.

Frieder Pfeiffer
Frieder Pfeiffer

Articles connexes

Consommation et émissions

911 GT3

WLTP*
  • 13,0 – 12,9 l/100 km
  • 294 – 293 g/km

911 GT3

Consommation et émissions
Consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 13,0 – 12,9 l/100 km
Émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 294 – 293 g/km
Classe d'efficacité: G
A
B
C
D
E
F
G 294 – 293 g/km

911 GT3 Touring

WLTP*
  • 12,9 l/100 km
  • 293 – 292 g/km

911 GT3 Touring

Consommation et émissions
Consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 12,9 l/100 km
Émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 293 – 292 g/km
Classe d'efficacité: G
A
B
C
D
E
F
G 293 – 292 g/km

Taycan 4S Cross Turismo (2023)

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,8 – 21,4 kWh/100 km
  • 415 – 488 km

Taycan 4S Cross Turismo (2023)

Consommation et émissions
Émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
Consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,8 – 21,4 kWh/100 km
Autonomie électrique en cycle mixte (WLTP) 415 – 488 km
Autonomie électrique en cycle urbain (WLTP) 517 – 598 km
Classe d'efficacité: A
A 0 g/km
B
C
D
E
F
G