Qu’est-ce qui rend le timbre du Porsche Taycan si unique ?

Une Porsche se reconnaît les yeux fermés. Il en va de même pour les modèles entièrement électriques. 

   

Pour les conducteurs d’une Porsche 356 historique, le vrombissement, le ronflement et le grognement des anciens moteurs Boxer à refroidissement à air sonnent comme une douce musique à leurs oreilles. Une mélodie produite par un orchestre mécanique composé de pistons et de soupapes, de chaînes de commande et de culbuteurs, de systèmes d’aspiration et de compression, de combustion et d’échappement. Une tonalité qui, au fil des générations, est devenue la signature de la marque.

Exemple de sonorité
  • Porsche 356

Art acoustique abstrait :

Art acoustique abstrait :

cette sonorité de la Porsche 356 a été obtenue lors d’une accélération maximale.

Avec l’électromobilité, les instruments de cet orchestre deviennent obsolètes et se voient supplantés par des moteurs électriques au ronronnement à peine audible. Mais l’émotion et l’information elles, restent. Pour son Taycan, Porsche a planché plusieurs années durant pour composer une identité sonore qui soit à la fois nouvelle et fidèle au timbre qui fait la réputation de la marque. « Aucun autre constructeur ne s’est autant intéressé au son à l’intérieur et à l’extérieur d’une voiture que Porsche », affirme Tobias Hillers. Avec ses collègues de l’équipe acoustique et concepts, il développe depuis 2015 la carte de visite acoustique du Taycan. « Nous savions depuis longtemps que les voitures électriques devraient pouvoir être perçues par l’oreille. Ne serait-ce aussi pour des raisons de sécurité », ajoute-t-il.

En 2014, l’UE a promulgué un règlement, modifié en 2019, rendant obligatoire l’installation d’un système d’avertissement acoustique du véhicule (AVAS) à bord des voitures électriques L’AVAS sert à protéger les usagers de la route et doit être activé du démarrage du véhicule jusqu’à 20 km/h. Il en est de même en Chine et au Japon. Aux États-Unis, la législation préconise même que le véhicule émette un son d’avertissement lorsqu’il est à l’arrêt prêt à démarrer et l’avertissement doit aller crescendo jusqu’à 32 km/h.

Les acousticiens de Weissach se sont fait un plaisir d’exaucer cette requête réglementaire. Bien que certains éléments acoustiques et le volume sonore soient imposés par la loi, ils ont réussi à créer un timbre Porsche unique : caractéristique, sportif et puissant. Et surtout, le Taycan communique au conducteur des informations aussi bien qu’une 356 ou une 911. Les expériences avec la Porsche 919 Hybrid démontrent l’importance de la sonification. Au cours d’essais menés dans un simulateur avec la triple championne du Mans, il s’est avéré que les conducteurs allaient plus vite dès lors qu’ils recevaient un feed-back sonore de la voiture de course.

Exemple de sonorité
  • Porsche Taycan

S comme son :

S comme son :

la voix du Porsche Taycan est une composition authentique de bruits de conduite réels.

Les voitures 100 % électriques font très peu de bruit mais ne sont pour autant pas totalement silencieuses. Le bruit de roulement des pneus, la mélodie de la transmission, le fredonnement des moteurs ne sont pas moins expressifs que le son d’un moteur thermique. À partir de ces sonorités, les acousticiens ont mis au point la voix du Taycan. Aucun son synthétique n’a été utilisé : « Le son doit être parfaitement adapté à la voiture et être authentique », souligne Tobias Hillers. « Nous sélectionnons les éléments sonores vraiment agréables à l’oreille. Puis nous éliminons les sons les moins beaux. Exit tout ce qui sonne comme une fraise de dentiste ou un tramway. » 

Ce qui semble simple en apparence est en fait un processus de développement complexe. « Un jour, nous nous sommes enfermés dans notre centre technique de Nardò, en Italie, pendant trois semaines, avons créé des sons et les avons immédiatement testés sur les circuits d’essai, sur place », raconte l’ingénieur. Les acousticiens ont passé d’innombrables heures dans le laboratoire à isolation phonique du Centre de développement Porsche de Weissach pour développer les bases du Porsche Electric Sport Sound, utilisant en plus de leur propre ouïe, une tête artificielle spéciale pour une audition binaurale, c’est-à-dire l’audition spatiale avec deux oreilles : l’oreille dirigée vers la source du bruit perçoit le son plus tôt et plus fort que l’autre oreille. L’oreille humaine est tellement sensible qu’elle est capable de percevoir des décalages de l’ordre de 0,00001 seconde et, à partir d’une certaine hauteur de son, des différences de pression acoustique d’un décibel. Avec la tête artificielle, les acousticiens peuvent simuler toutes les positions à l’intérieur et à l’extérieur de la voiture.

Et le résultat est probant : le système Porsche Electric Sport Sound procure une expérience sonore tout à fait inédite. Émotionnelle, jamais envahissante mais présente et reconnaissable entre mille. « Pour le plaisir ultime », soutient Tobias Hillers, « il faut le bon son ».


Les acousticiens de Weissach développent des concepts acoustiques pour chaque génération de moteur. Ainsi, chaque modèle Porsche dispose de sa propre carte de visite acoustique. Découvrez ici le timbre d’une sélection de moteurs – de la 356 au Taycan.

Exemple de sonorité
  • Porsche 356

Exemple de sonorité
  • Porsche Taycan

Exemple de sonorité
  • Porsche 550 Spyder

Exemple de sonorité
  • Porsche 911 RSR (2015)

Exemple de sonorité
  • Porsche 918 Spyder

Exemple de sonorité
  • Porsche 928 GTS

Exemple de sonorité
  • Porsche 936

Exemple de sonorité
  • Porsche Carrera GT

Peter Weidenhammer
Peter Weidenhammer

Articles connexes

Consommation et émissions

Modèles Taycan

WLTP*
  • 24,1 – 19,6 kWh/100 km
  • 0 g/km
  • 370 – 512 km

Modèles Taycan

Consommation et émissions
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,1 – 19,6 kWh/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
autonomie électrique en cycle mixte (WLTP) 370 – 512 km
autonomie électrique en cycle urbain (WLTP) 440 – 630 km
Classe d'efficacité: A
NEDC*
  • 27,0 – 25,4 kWh/100 km
  • 0 g/km

Modèles Taycan

Consommation et émissions
consommation électrique en cycle mixte (NEDC) 27,0 – 25,4 kWh/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (NEDC) 0 g/km
Classe d'efficacité: A